was successfully added to your cart.

ODC Opticiens, un concept testé et approuvé
WHO AM I ?

 

Justine, une working-girl affirmée amoureuse de Grenoble.  Je suis assistante marketing sur la région et rédactrice sur webzine ultra girly de la TEAMPAILLETTES.  Passionnée de mode et de mignonneries en tout genre et toujours prête à partager mes bons plans et mes conseils, j’ai découvert le Concept ODC à la rentrée…  je vous en parle !

LA PAIRE PARFAITE

 

Les yeux qui piquent, les maux de têtes à répétition, l’ordonnance qui traîne depuis des mois durant sur la console de l’entrée (« ou peut-être que je l’ai mise dans mon autre sac ? »), les copines qui vous demandent constamment pourquoi vous ne portez toujours pas de lunettes…

Secrètement, je nourrissais une certaine appréhension à l’idée de devoir entrer chez un opticien pour une monture de vue. Les mois défilaient et mes migraines persistaient (comme si ma myopie -aussi petite soit elle- allait disparaître du jour au lendemain !) alors un jour, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai poussé la porte d’une boutique d’optique.

Malgré ma compulsivité habituelle en terme d’achat, notamment pour les chaussures (Rassurez-moi, on a toutes au moins 5 paires de « je les ai pas encore mises je les mettrais jamais mais je les aime trop » ? / Les hommes faites pas les malins on sait que vous le faites aussi !), j’ai dû rapidement renoncer à mes manies et me livrer à une réelle bataille !

« Je mettrais des lunettes quand je trouverai LA paire».

J’ai flâné plusieurs semaines dans différents magasins en vain, sans avoir LE coup de cœur. J’avais plus ou moins une idée de ce que je voulais en terme de coloris et de forme mais ne parvenait pas à me projeter avec les modèles en question.

ODC Opticiens + Corner Sports :

Quand je suis entrée chez ODC Opticiens + Corner Sports, j’ai trouvé Alexandre très accueillant et à l’écoute, j’ai donc aisément pu lui faire part de ma situation dra-ma-tique : « J’ai essayé des centaines de monture, je n’en trouve pas une seule qui me plait et qui me va, je suis au bout de ma vie ! ».  Il s’est voulu rassurant et compréhensif ; ce n’est pas évident de trouver la paire idéale, il faut parfois prendre son temps et surtout être bien conseillé.

En faisant le tour, j’ai pu apprécier le large choix dont dispose le magasin en terme de marques, de formes, de styles… il y en a vraiment pour tous les goûts. Restait à cibler précisément le mien ! On a essayé ensemble différentes formes pour identifier des points essentiels, à savoir ce qui me plaisait/ce qui m’allait: rondes, rétro, papillonnantes, carrées, colorées, avec une clef de nez, ect.

Il faut dire qu’Alexandre a de sacrées perles en stock ! Soucieux du détail, il dégote ses modèles en avant-première et reste très averti en matière de tendances.  J’ai pu chausser les montures des dernières collections Prada, Chloé, Marc Jacobs, Céline… de quoi ravir la fashion addict que je suis.

Au fil des essayages il est resté aussi patient qu’attentif à mes commentaires, en m’orientant petit à petit vers ce qui convenait le mieux à la forme de mon visage ainsi qu’à mon style vestimentaire et ma personnalité. C’est sur une paire de Prada que j’ai finalement jeté mon dévolu : un modèle papillonnant, monture noire avec des branches à écaille dorées (une nuance parfaite par rapport à la teinte de mes cheveux). Puisqu’elles étaient légèrement trop larges, Alexandre me les a commandé une taille juste en dessous.

Pendant qu’il vérifiait la disponibilité de la monture en question, j’avais déjà dérivé vers la partie « solaires » du magasin. J’essayai des Retro Super Future (Nouvelle marque en vogue qu’il est le seul à proposer à Grenoble !) lorsqu’il m’a proposé de découvrir le second magasin où je dénicherai plus facilement une monture adaptée à ma petite tête.

ODC Opticiens + Corner Kids :

A quelques pas seulement, j’ai pu rencontrer Mathieu dans le second magasin. Je lui ai montré ma dernière paire de solaires et la monture que j’avais choisie pour la vue et il a immédiatement repéré les modèles susceptibles de me conquérir. Cette fois j’ai littéralement craqué pour une paire de Céline. Sur ce modèle on retrouve bien le côté papillonnant que j’aime -il est même plus prononcé que sur les Prada et j’ai adoré le verre : un progressif très clair sur le bas.

Caroline s’est ensuite occupée de mon examen de vue. Le deuxième magasin dispose de tous les appareils habilités à contrôler la vue et définir le niveau de correction nécessaire (Même pas besoin d’attendre 6 mois pour voir un ophtalmo !).

Seulement 24heures plus tard, la monture de vue avait déjà été livrée au magasin et les verres correctifs posés.  Aujourd’hui je porte mes lunettes au quotidien et leur côté working-girl me vaut de nombreux compliments !

Je tiens à remercier l’équipe d’ODC pour leur patience et leur professionnalisme, j’ai tout particulièrement apprécié leurs conseils. Je me suis sentie comme chez mon coiffeur ; on met son image entre les mains d’un professionnel, alors lorsqu’il sublime vos attentes, on est forcément comblée !

Photo de couverture : Solenne Jakovsky

preloader